mdaillon

Que se passe t-il dans la ruche en Avril ?

Chères Marraines, chers Parrains,

Le mois d’avril marque la transition entre la fin de la période de pause hivernale et le redémarrage intense de l’activité pour nos abeilles.
C’est une période charnière durant laquelle vos parrainages vont permettre aux apiculteurs de palier les pertes d’hiver et maintenir les colonies en bonne santéassurant ainsi la pérennité d’un beau métier.

En cette période déterminante, Un Toit Pour Les Abeilles vous propose d’enfiler votre costume de super-héros et de parrainer des abeilles si vous en avez la possibilité. C’est LA meilleure période pour vous lancer !

Vous parrainez déjà des ruches ? BRAVO et surtout merci !
Vous pouvez parrainer un proche en lui transmettant votre code ambassadeur ! Votre ami(e) bénéficiera de 10 % de réduction sur son premier parrainage de ruche et vous recevrez des boules fourrées au miel en guise de remerciement !

Comment faire ?


Que se passe-t-il dans la ruche au mois d’AVRIL ?


Ça y est, c’est le printemps ! Les fleurs commencent à s’ouvrir et les abeilles reviennent chargées de pollen et de nectar à la ruche.
Le mois d’avril est la période où les ressources en nectar augmentent au même rythme que la taille des colonies. C’est-à-dire très rapidement !
On parle quand même d’une centaine de naissances d’abeilles par jour.

La ponte de la reine a repris depuis le mois de mars déjà et de nouvelles générations d’abeilles pointent le bout de leur nez dans la ruche.
C’est une période de transition pour nos précieuses pollinisatrices. Donc, vous l’aurez compris, au cours de ce mois, les abeilles butineuses retroussent leurs manches et partent butiner la nature en fleurs.

Mais qu'en est-il de l'apiculteur ?

Il n’y a pas que les abeilles qui ont du pain sur la planche ! L’apiculteur lui aussi, doit effectuer plusieurs tâches pour mener à bien son début de saison.

Durant ce mois d’avril, il doit :

Dégager les planches d’envol pour fluidifier les allées et venues des abeilles en cette période d’activité soutenue.
- Lorsque les températures avoisinent les 15 ou 20 degrés, il doit effectuer sa visite de printemps pour observer le développement du couvain, la présence de la reine, ainsi que l'état des stocks de miel et de pollen.
Installer des abreuvoirs ou points d’eau dans des endroits ensoleillés et à l’abri du vent pour hydrater les abeilles.
- Il peut, s’il le souhaite, diviser les colonies pour éviter les essaimages ou agrandir son cheptel.
Renouveler les cadres des ruches si nécessaire.
- Et très bientôt, il viendra ajouter les premières hausses à miel sur les ruches.

Zoom sur le réveil des colonies d’abeilles

Vous l’aurez compris, la nature se réveille après un long hiver. Les bourgeons s'ouvrent, les oiseaux chantent, et les abeilles, après s'être blotties dans leur ruche pendant des mois, pointent enfin le bout de leur nez.
C’est d’ailleurs la période où les abeilles d’hiver laissent la place aux abeilles d’été, essentielles pour le butinage des fleurs et la pollinisation.
C’est une période de forte pollinisation, qui permet notamment la reproduction des fruits et légumes car, on le rappelle, 84% des espèces végétales cultivées dépendent directement des insectes pollinisateurs.
Plus les abeilles sont actives, plus elles pollinisent efficacement et produisent du miel en abondance !

Gestes du quotidien

Comme dit précédemment, c’est une période importante pour les abeilles et pas que... Il est donc nécessaire de leur faciliter la vie et de leur permettre de prospérer avec des gestes simples du quotidien.

1er geste

Avec l'arrivée des beaux jours, l'envie d'avoir un gazon bien tondu, « tout beau tout propre » se fait ressentir ! Cependant, Un Toit Pour Les Abeilles vous conseille de laisser un parterre de fleurs pour les pollinisateurs.
Ce qu’on nomme communément les mauvaises herbes, pissenlits, trèfles pâquerettes ou encore coquelicots, sont de véritables sources de nectar et pollen pour les abeilles.
Et si vous avez un balcon, faites pousser de jolies fleurs dans des petites jardinières !

2ème geste

Surtout évitez de tailler vos haies à cette période pour offrir un refuge aux espèces aviaires qui recherchent, en période de mi-mars à fin juillet, un endroit sûr pour élever leurs petits.
Les haies bien garnies offrent des refuges naturels, permettant aux oiseaux de construire leurs nids en toute sécurité.

3ème geste

Construisez des petits abris à hérisson pour leur refuge ! On fait appel à votre âme de bricoleurs et de bricoleuses !


Comment construire un abri à hérisson ?

Les étapes :

1. Assemblez une boîte ouverte à une extrémité avec une planche de bois.
2. Fixez une toile de jute ou un vieux tapis comme toit.
3. Découpez une petite ouverture sur le côté pour l'entrée.
4. Remplissez l'intérieur avec des feuilles mortes ou de la paille.
5. Placez l'abri dans un endroit calme et discret du jardin.
6. Assurez-vous d'avoir de la nourriture et de l'eau à proximité.


Et le tour est joué !